Nouvelles recettes

Les restaurants deviennent des sanctuaires pour les employés immigrants

Les restaurants deviennent des sanctuaires pour les employés immigrants

Les restaurants sanctuaires sont comme des villes sanctuaires : ce sont des endroits sûrs pour que les sans-papiers trouvent du travail

Avec les changements inconnus à venir dans la nouvelle administration présidentielle, les restaurants se mobilisent pour aider leurs employés.

L'administration présidentielle à venir n'a pas caché ses politiques d'immigration plus strictes. Ainsi, l'industrie de la restauration, qui repose souvent sur des employés nés à l'étranger, s'intensifie.

Un mouvement de sanctuaire de restaurants s'est répandu à travers le pays. Tout comme les villes sanctuaires, les restaurants s'engagent à «protéger les employés de la restauration de toutes croyances, orientation sexuelle et statut d'immigration» face à toute politique stricte de l'administration Trump.

Les membres qui inscrivez-vous ici s'engager à désavouer le harcèlement de toute nature et à placer une affiche bien visible « RESTAURANTS DU SANCTUAIRE : Une place à table pour tous » dans leurs restaurants, ainsi qu'à participer au réseau de soutien qui pourrait aider les travailleurs sans papiers à rester dans le pays.

« Notre position consiste à affirmer notre ouverture en tant qu'entreprise et notre besoin que tout le monde vienne faire partie de ce que nous faisons et montrer en quelque sorte que la rhétorique de division n'a pas sa place dans nos entreprises et que fondamentalement c'est notre travail de donner le ton et d'inclure toutes les personnes qui travaillent ici », Leah Campbell, directrice des ressources humaines et des communications du restaurant Brooklyn, Diner, a déclaré Kings County Politics.

Une liste de restaurants participants est disponible via l'association à but non lucratif Restaurants Opportunities Centers United. La liste comprend Couleurs à Détroit, Poulet frit au beurre de miel à Chicago, La Table Verte au marché de Chelsea à New York, et Les restaurants de Zingerman à Ann Arbor, Michigan.


&lsquoRestaurations Sanctuary&rsquo s'engagent à protéger les travailleurs

Au milieu des craintes croissantes qui se propagent dans l'ensemble de l'industrie de la restauration, l'inquiétude que les travailleurs des minorités puissent être détenus, expulsés ou pire, ciblés pour violence, des centaines de propriétaires et des milliers de consommateurs se lèvent pour dire qu'il y a une place à la table pour tout le monde. En fait, c'est leur devise.

Sanctuary Restaurants est un mouvement qui vise à soutenir et à maintenir des environnements inclusifs pour les travailleurs et les consommateurs de restaurants à l'échelle nationale. Lancé en janvier, il est né de l'idée de Restaurant Opportunities Centers United et Presente, deux organisations qui se sont réunies pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre effarante de l'industrie et sont reparties avec un plan pour que tout le monde se sente en sécurité et veuille rester𠅊u travail et dans les restaurants, explique le cofondateur de ROC, Saru Jayaraman.

La devise de Sanctuary Restaurants&apos𠅊 place à la table pour tout le monde𠅎st la promesse que font les employeurs, les travailleurs et les consommateurs lorsqu'ils s'inscrivent pour participer au mouvement. Les employeurs font une déclaration publique𠅊vec un signe dans leur établissement&possèdent la fenêtre—qu'ils soutiennent un espace sûr pour tout le monde, y compris les immigrants, les réfugiés, les personnes de différentes confessions et religions, races, capacités et orientation sexuelle. Ils doivent donner suite en informant les travailleurs de leurs droits et en faisant respecter cet espace sûr avec les employés et les consommateurs.

Les travailleurs qui participent s'engagent à être informés de leurs droits et de leurs options s'ils deviennent la cible de haine ou de harcèlement sur leur lieu de travail, tandis que les consommateurs promettent de fréquenter des espaces sûrs et d'être vigilants lorsqu'ils dînent. En retour, Sanctuary Restaurants fournit des ressources, telles que des webinaires et des réunions d'information, des formations et des conseils juridiques, en cas de besoin.

Au dernier décompte, le mouvement comptait plus de 285 propriétaires de restaurants, 500 travailleurs et 10 000 consommateurs inscrits pour participer, a déclaré Jayaraman.

"Cela a été si inspirant de voir la réponse, et si puissant de voir ensuite comment cette réponse appelle clairement à la fin du racisme, du sexisme et de la xénophobie dans l'industrie de la restauration et au-delà", a déclaré le directeur exécutif de Presente, Matt Nelson, "comment ça repousse les attaques de l'industrie de la restauration et comment elle a réuni des milliers de travailleurs, de convives et d'alliés à l'intérieur des restaurants et dans les rues.

Le lancement de Sanctuary Restaurants & # x2019 a précédé de semaines la "A Day Without Immigrants", une manifestation du 16 février qui a vu des dizaines de restaurants fermer pour soutenir les immigrants. Cette manifestation a riposté aux menaces de l'administration Trump de contrôler et d'expulser immédiatement les immigrants.

« L'industrie de la restauration a un véritable leadership pour montrer et créer le type de monde inclusif et équitable que nous voulons tous voir et mériter », déclare Nelson.

L'associé directeur d'Amali, James Mallios, n'était que trop heureux de se joindre au combat par le biais de Sanctuary Restaurants. Le fils d'immigrants&# x2014d'un père qui a fui le rideau de fer et d'un grand-père qui s'est enfui d'un régime militaire pour se rendre à l'Amérique&# x2014Mallios dit qu'il a grandi entouré d'immigrants et d'enfants d'immigrants. « J'ai grandi avec ce rêve américain très imprimé dans ma psyché », dit-il.

Pour Mallios, soutenir Sanctuary Restaurants est la première ligne de défense contre les politiques d'immigration qui, selon lui, n'ont pas leur place dans ce pays. Mais c'est aussi une entreprise intelligente pour soutenir les immigrés et les minorités, admet-il. "Il n'y a aucune file de citoyens nés aux États-Unis qui attendent devant notre porte pour faire la vaisselle", dit Mallios.

Malgré les différences, dans les restaurants, les gens peuvent trouver un terrain d'entente pour soutenir une industrie dans laquelle nous participons et apprécions tous, dit Nelson. « Les restaurants sont pour de nombreuses personnes un chez-soi loin de chez eux ; ils constituent un endroit spécial où ils peuvent aller et se sentir soutenus, par une excellente cuisine et aussi par de grandes communautés », dit-il. Là-bas, les gens peuvent se sentir en sécurité "avoir des conversations sur les problèmes critiques de notre temps"ils'possèdent des endroits où vous pouvez venir poser les questions difficiles et avoir les conversations difficiles."

Mallios est d'accord. « Parfois, vous devez simplement dire que vous donnez un s—t et être transparent et avoir des conversations », dit-il. « Cela ne signifie pas que nous allons toujours l'apprécier ou que nous apprécions ce que tout le monde veut faire ou que nous sommes tous d'accord sur tout, mais au moins alors les gens savent que nous disons que nous nous soucions d'être le meilleur employeur possible. »

Vous pouvez en savoir plus sur les restaurants Sanctuary, ainsi que vous inscrire pour soutenir le mouvement et trouver une carte des restaurants Sanctuary dans votre région, sur ce site Web.


&lsquoRestaurations Sanctuary&rsquo s'engagent à protéger les travailleurs

Au milieu des craintes croissantes qui se propagent dans l'ensemble de l'industrie de la restauration, l'inquiétude que les travailleurs des minorités puissent être détenus, expulsés ou pire, ciblés pour violence, des centaines de propriétaires et des milliers de consommateurs se lèvent pour dire qu'il y a une place à la table pour tout le monde. En fait, c'est leur devise.

Sanctuary Restaurants est un mouvement qui vise à soutenir et à maintenir des environnements inclusifs pour les travailleurs et les consommateurs de restaurants à l'échelle nationale. Lancé en janvier, il est né de l'idée de Restaurant Opportunities Centers United et Presente, deux organisations qui se sont réunies pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre effarante de l'industrie et sont reparties avec un plan pour que tout le monde se sente en sécurité et veuille rester𠅊u travail et dans les restaurants, explique le cofondateur de ROC, Saru Jayaraman.

La devise de Sanctuary Restaurants&apos𠅊 place à la table pour tout le monde𠅎st la promesse que font les employeurs, les travailleurs et les consommateurs lorsqu'ils s'inscrivent pour participer au mouvement. Les employeurs font une déclaration publique𠅊vec un signe dans leur établissement&possèdent la fenêtre—qu'ils soutiennent un espace sûr pour tout le monde, y compris les immigrants, les réfugiés, les personnes de confessions et religions différentes, les races, les capacités et l'orientation sexuelle. Ils doivent donner suite en informant les travailleurs de leurs droits et en faisant respecter cet espace sûr avec les employés et les consommateurs.

Les travailleurs qui participent s'engagent à être informés de leurs droits et de leurs options s'ils deviennent la cible de haine ou de harcèlement sur leur lieu de travail, tandis que les consommateurs promettent de fréquenter des espaces sûrs et d'être vigilants lorsqu'ils dînent. En retour, Sanctuary Restaurants fournit des ressources, telles que des webinaires et des réunions d'information, des formations et des conseils juridiques, en cas de besoin.

Au dernier décompte, le mouvement comptait plus de 285 propriétaires de restaurants, 500 travailleurs et 10 000 consommateurs inscrits pour participer, a déclaré Jayaraman.

"Cela a été si inspirant de voir la réponse, et si puissant de voir ensuite comment cette réponse appelle clairement à la fin du racisme, du sexisme et de la xénophobie dans l'industrie de la restauration et au-delà", a déclaré le directeur exécutif de Presente, Matt Nelson, "comment ça repousse les attaques de l'industrie de la restauration et comment elle a réuni des milliers de travailleurs, de convives et d'alliés à l'intérieur des restaurants et dans les rues.

Le lancement de Sanctuary Restaurants & # x2019 a précédé de semaines la "A Day Without Immigrants", une manifestation du 16 février qui a vu des dizaines de restaurants fermer pour soutenir les immigrants. Cette manifestation a riposté aux menaces de l'administration Trump de contrôler et d'expulser immédiatement les immigrants.

« L'industrie de la restauration a un véritable leadership pour montrer et créer le type de monde inclusif et équitable que nous voulons tous voir et mériter », déclare Nelson.

L'associé directeur d'Amali, James Mallios, n'était que trop heureux de se joindre au combat par le biais de Sanctuary Restaurants. Le fils d'immigrants&# x2014d'un père qui a fui le rideau de fer et d'un grand-père qui s'est enfui d'un régime militaire pour se rendre à l'Amérique&# x2014Mallios dit qu'il a grandi entouré d'immigrants et d'enfants d'immigrants. « J'ai grandi avec ce rêve américain très imprimé dans ma psyché », dit-il.

Pour Mallios, défendre les restaurants Sanctuary est la première ligne de défense contre les politiques d'immigration qui, selon lui, n'ont pas leur place dans ce pays. Mais c'est aussi une entreprise intelligente pour soutenir les immigrés et les minorités, admet-il. "Il n'y a aucune file de citoyens nés aux États-Unis qui attendent devant notre porte pour faire la vaisselle", dit Mallios.

Malgré les différences, dans les restaurants, les gens peuvent trouver un terrain d'entente pour soutenir une industrie dans laquelle nous participons et apprécions tous, dit Nelson. « Les restaurants sont pour de nombreuses personnes un chez-soi loin de chez eux ; ils constituent un endroit spécial où ils peuvent aller et se sentir soutenus, par une excellente cuisine et aussi par de grandes communautés », dit-il. Là-bas, les gens peuvent se sentir en sécurité "avoir des conversations sur les problèmes critiques de notre temps"ils'possèdent des endroits où vous pouvez venir poser les questions difficiles et avoir les conversations difficiles."

Mallios est d'accord. "Parfois, vous devez simplement dire que vous donnez un s—t et être transparent et avoir des conversations", dit-il. « Cela ne signifie pas que nous allons toujours l'apprécier ou que nous apprécions ce que tout le monde veut faire ou que nous sommes tous d'accord sur tout, mais au moins alors les gens savent que nous disons que nous nous soucions d'être le meilleur employeur possible. »

Vous pouvez en savoir plus sur les restaurants Sanctuary, ainsi que vous inscrire pour soutenir le mouvement et trouver une carte des restaurants Sanctuary dans votre région, sur ce site Web.


&lsquoSanctuary Restaurants&rsquo s'engagent à protéger les travailleurs

Au milieu des craintes croissantes qui se propagent dans l'ensemble de l'industrie de la restauration, l'inquiétude que les travailleurs des minorités puissent être détenus, expulsés ou pire, ciblés pour violence, des centaines de propriétaires et des milliers de consommateurs se lèvent pour dire qu'il y a une place à la table pour tout le monde. En fait, c'est leur devise.

Sanctuary Restaurants est un mouvement qui vise à soutenir et à maintenir des environnements inclusifs pour les travailleurs et les consommateurs de restaurants à l'échelle nationale. Lancé en janvier, il est né de l'idée de Restaurant Opportunities Centers United et Presente, deux organisations qui se sont réunies pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre effarante de l'industrie et sont reparties avec un plan pour que tout le monde se sente en sécurité et veuille rester𠅊u travail et dans les restaurants, explique le cofondateur de ROC, Saru Jayaraman.

La devise de Sanctuary Restaurants&apos—une place à la table pour tout le monde𠅎st la promesse que font les employeurs, les travailleurs et les consommateurs lorsqu'ils s'inscrivent pour participer au mouvement. Les employeurs font une déclaration publique𠅊vec un signe dans leur établissement&possèdent la fenêtre—qu'ils soutiennent un espace sûr pour tout le monde, y compris les immigrants, les réfugiés, les personnes de confessions et religions différentes, les races, les capacités et l'orientation sexuelle. Ils doivent donner suite en informant les travailleurs de leurs droits et en faisant respecter cet espace sûr avec les employés et les consommateurs.

Les travailleurs qui participent s'engagent à être informés de leurs droits et de leurs options s'ils deviennent la cible de haine ou de harcèlement sur leur lieu de travail, tandis que les consommateurs promettent de fréquenter des espaces sûrs et d'être vigilants lorsqu'ils dînent. En retour, Sanctuary Restaurants fournit des ressources, telles que des webinaires et des réunions d'information, des formations et des conseils juridiques, en cas de besoin.

Au dernier décompte, le mouvement comptait plus de 285 propriétaires de restaurants, 500 travailleurs et 10 000 consommateurs inscrits pour participer, a déclaré Jayaraman.

"Cela a été si inspirant de voir la réponse, et si puissant de voir ensuite comment cette réponse appelle clairement à la fin du racisme, du sexisme et de la xénophobie dans l'industrie de la restauration et au-delà", a déclaré le directeur exécutif de Presente, Matt Nelson, "comment ça repousse les attaques de l'industrie de la restauration et comment elle a réuni des milliers de travailleurs, de convives et d'alliés à l'intérieur des restaurants et dans les rues.

Le lancement de Sanctuary Restaurants & # x2019 a précédé de semaines la "A Day Without Immigrants", une manifestation du 16 février qui a vu des dizaines de restaurants fermer pour soutenir les immigrants. Cette manifestation a riposté aux menaces de l'administration Trump de contrôler et d'expulser immédiatement les immigrants.

« L'industrie de la restauration a un véritable leadership pour montrer et créer le type de monde inclusif et équitable que nous voulons tous voir et mériter », déclare Nelson.

L'associé directeur d'Amali, James Mallios, n'était que trop heureux de se joindre au combat par le biais de Sanctuary Restaurants. Le fils d'immigrants&# x2014d'un père qui a fui le rideau de fer et d'un grand-père qui s'est enfui d'un régime militaire pour se rendre à l'Amérique&# x2014Mallios dit qu'il a grandi entouré d'immigrants et d'enfants d'immigrants. " J'ai grandi avec ce rêve américain très imprimé dans ma psyché ", dit-il.

Pour Mallios, soutenir Sanctuary Restaurants est la première ligne de défense contre les politiques d'immigration qui, selon lui, n'ont pas leur place dans ce pays. Mais c'est aussi une entreprise intelligente pour soutenir les immigrés et les minorités, admet-il. "Il n'y a aucune file de citoyens nés aux États-Unis qui attendent devant notre porte pour faire la vaisselle", dit Mallios.

Malgré les différences, dans les restaurants, les gens peuvent trouver un terrain d'entente pour soutenir une industrie dans laquelle nous participons et apprécions tous, dit Nelson. « Les restaurants sont pour de nombreuses personnes un chez-soi loin de chez eux ; ils constituent un endroit spécial où ils peuvent aller et se sentir soutenus, par une excellente cuisine et aussi par de grandes communautés », dit-il. Là-bas, les gens peuvent se sentir en sécurité "avoir des conversations sur les problèmes critiques de notre temps"ils'possèdent des endroits où vous pouvez venir poser les questions difficiles et avoir les conversations difficiles."

Mallios est d'accord. "Parfois, vous devez simplement dire que vous donnez un s—t et être transparent et avoir des conversations", dit-il. « Cela ne signifie pas que nous allons toujours l'apprécier ou que nous apprécions ce que tout le monde veut faire ou que nous sommes tous d'accord sur tout, mais au moins alors les gens savent que nous disons que nous nous soucions d'être le meilleur employeur possible. »

Vous pouvez en savoir plus sur les restaurants Sanctuary, ainsi que vous inscrire pour soutenir le mouvement et trouver une carte des restaurants Sanctuary dans votre région, sur ce site Web.


&lsquoSanctuary Restaurants&rsquo s'engagent à protéger les travailleurs

Au milieu des craintes croissantes qui se propagent dans l'ensemble de l'industrie de la restauration, l'inquiétude que les travailleurs des minorités puissent être détenus, expulsés ou pire, ciblés pour violence, des centaines de propriétaires et des milliers de consommateurs se lèvent pour dire qu'il y a une place à la table pour tout le monde. En fait, c'est leur devise.

Sanctuary Restaurants est un mouvement qui vise à soutenir et à maintenir des environnements inclusifs pour les travailleurs et les consommateurs de restaurants à l'échelle nationale. Lancé en janvier, il est né de l'idée de Restaurant Opportunities Centers United et Presente, deux organisations qui se sont réunies pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre effarante de l'industrie et sont reparties avec un plan pour que tout le monde se sente en sécurité et veuille rester𠅊u travail et dans les restaurants, explique le cofondateur de ROC, Saru Jayaraman.

La devise de Sanctuary Restaurants&apos—une place à la table pour tout le monde𠅎st la promesse que font les employeurs, les travailleurs et les consommateurs lorsqu'ils s'inscrivent pour participer au mouvement. Les employeurs font une déclaration publique𠅊vec un signe dans leur établissement&possèdent la fenêtre—qu'ils soutiennent un espace sûr pour tout le monde, y compris les immigrants, les réfugiés, les personnes de différentes confessions et religions, races, capacités et orientation sexuelle. Ils doivent donner suite en informant les travailleurs de leurs droits et en faisant respecter cet espace sûr avec les employés et les consommateurs.

Les travailleurs qui participent s'engagent à être informés de leurs droits et de leurs options s'ils deviennent la cible de haine ou de harcèlement sur leur lieu de travail, tandis que les consommateurs promettent de fréquenter des espaces sûrs et d'être vigilants lorsqu'ils dînent. En retour, Sanctuary Restaurants fournit des ressources, telles que des webinaires et des réunions d'information, des formations et des conseils juridiques, en cas de besoin.

Au dernier décompte, le mouvement comptait plus de 285 propriétaires de restaurants, 500 travailleurs et 10 000 consommateurs inscrits pour participer, a déclaré Jayaraman.

"Cela a été si inspirant de voir la réponse, et si puissant de voir ensuite comment cette réponse appelle clairement à la fin du racisme, du sexisme et de la xénophobie dans l'industrie de la restauration et au-delà", a déclaré le directeur exécutif de Presente, Matt Nelson, "comment ça repousse les attaques de l'industrie de la restauration et comment elle a réuni des milliers de travailleurs, de convives et d'alliés à l'intérieur des restaurants et dans les rues.

Le lancement de Sanctuary Restaurants & # x2019 a précédé de semaines la "A Day Without Immigrants", une manifestation du 16 février qui a vu des dizaines de restaurants fermer pour soutenir les immigrants. Cette manifestation a riposté aux menaces de l'administration Trump de contrôler et d'expulser immédiatement les immigrants.

« L'industrie de la restauration a un véritable leadership pour montrer et créer le type de monde inclusif et équitable que nous voulons tous voir et mériter », déclare Nelson.

L'associé directeur d'Amali, James Mallios, n'était que trop heureux de se joindre au combat par le biais de Sanctuary Restaurants. Le fils d'immigrants&# x2014d'un père qui a fui le rideau de fer et d'un grand-père qui s'est enfui d'un régime militaire pour se rendre à l'Amérique&# x2014Mallios dit qu'il a grandi entouré d'immigrants et d'enfants d'immigrants. « J'ai grandi avec ce rêve américain très imprimé dans ma psyché », dit-il.

Pour Mallios, défendre les restaurants Sanctuary est la première ligne de défense contre les politiques d'immigration qui, selon lui, n'ont pas leur place dans ce pays. Mais c'est aussi une entreprise intelligente pour soutenir les immigrés et les minorités, admet-il. "Il n'y a aucune file de citoyens nés aux États-Unis qui attendent devant notre porte pour faire la vaisselle", dit Mallios.

Malgré les différences, dans les restaurants, les gens peuvent trouver un terrain d'entente pour soutenir une industrie dans laquelle nous participons et apprécions tous, dit Nelson. « Les restaurants sont pour de nombreuses personnes un chez-soi loin de chez eux ; ils constituent un endroit spécial où ils peuvent aller et se sentir soutenus, par une excellente cuisine et aussi par de grandes communautés », dit-il. Là-bas, les gens peuvent se sentir en sécurité "avoir des conversations sur les problèmes critiques de notre temps"ils'possèdent des endroits où vous pouvez venir poser les questions difficiles et avoir les conversations difficiles."

Mallios est d'accord. « Parfois, vous devez simplement dire que vous donnez un s—t et être transparent et avoir des conversations », dit-il. « Cela ne signifie pas que nous allons toujours l'apprécier ou que nous apprécions ce que tout le monde veut faire ou que nous sommes tous d'accord sur tout, mais au moins alors les gens savent que nous disons que nous nous soucions d'être le meilleur employeur possible. »

Vous pouvez en savoir plus sur les restaurants Sanctuary, ainsi que vous inscrire pour soutenir le mouvement et trouver une carte des restaurants Sanctuary dans votre région, sur ce site Web.


&lsquoRestaurations Sanctuary&rsquo s'engagent à protéger les travailleurs

Au milieu des craintes croissantes qui se propagent dans l'ensemble de l'industrie de la restauration, l'inquiétude que les travailleurs des minorités puissent être détenus, expulsés ou pire, ciblés pour violence, des centaines de propriétaires et des milliers de consommateurs se lèvent pour dire qu'il y a une place à la table pour tout le monde. En fait, c'est leur devise.

Sanctuary Restaurants est un mouvement qui vise à soutenir et à maintenir des environnements inclusifs pour les travailleurs et les consommateurs de restaurants à l'échelle nationale. Lancé en janvier, il est né de l'idée de Restaurant Opportunities Centers United et Presente, deux organisations qui se sont réunies pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre effarante de l'industrie et sont reparties avec un plan pour que tout le monde se sente en sécurité et veuille rester𠅊u travail et dans les restaurants, explique le cofondateur de ROC, Saru Jayaraman.

La devise de Sanctuary Restaurants&apos—une place à la table pour tout le monde𠅎st la promesse que font les employeurs, les travailleurs et les consommateurs lorsqu'ils s'inscrivent pour participer au mouvement. Les employeurs font une déclaration publique𠅊vec un signe dans leur établissement&possèdent la fenêtre—qu'ils soutiennent un espace sûr pour tout le monde, y compris les immigrants, les réfugiés, les personnes de confessions et religions différentes, les races, les capacités et l'orientation sexuelle. Ils doivent donner suite en informant les travailleurs de leurs droits et en faisant respecter cet espace sûr avec les employés et les consommateurs.

Les travailleurs qui participent s'engagent à être informés de leurs droits et de leurs options s'ils deviennent la cible de haine ou de harcèlement sur leur lieu de travail, tandis que les consommateurs promettent de fréquenter des espaces sûrs et d'être vigilants lorsqu'ils dînent. En retour, Sanctuary Restaurants fournit des ressources, telles que des webinaires et des réunions d'information, des formations et des conseils juridiques, en cas de besoin.

Au dernier décompte, le mouvement comptait plus de 285 propriétaires de restaurants, 500 travailleurs et 10 000 consommateurs qui se sont inscrits pour participer, a déclaré Jayaraman.

"Cela a été si inspirant de voir la réponse, et si puissant de voir ensuite comment cette réponse appelle clairement à la fin du racisme, du sexisme et de la xénophobie dans l'industrie de la restauration et au-delà", a déclaré le directeur exécutif de Presente, Matt Nelson, "comment ça repousse les attaques de l'industrie de la restauration et comment elle a réuni des milliers de travailleurs, de convives et d'alliés à l'intérieur des restaurants et dans les rues.

Le lancement de Sanctuary Restaurants & # x2019 a précédé de semaines la "A Day Without Immigrants", une manifestation du 16 février qui a vu des dizaines de restaurants fermer pour soutenir les immigrants. Cette manifestation a riposté aux menaces de l'administration Trump de contrôler et d'expulser immédiatement les immigrants.

« L'industrie de la restauration a un véritable leadership pour montrer et créer le type de monde inclusif et équitable que nous voulons tous voir et mériter », déclare Nelson.

L'associé directeur d'Amali, James Mallios, n'était que trop heureux de se joindre au combat par le biais de Sanctuary Restaurants. Le fils d'immigrants&# x2014d'un père qui a fui le rideau de fer et d'un grand-père qui s'est enfui d'un régime militaire pour se rendre à l'Amérique&# x2014Mallios dit qu'il a grandi entouré d'immigrants et d'enfants d'immigrants. « J'ai grandi avec ce rêve américain très imprimé dans ma psyché », dit-il.

Pour Mallios, soutenir Sanctuary Restaurants est la première ligne de défense contre les politiques d'immigration qui, selon lui, n'ont pas leur place dans ce pays. Mais c'est aussi une entreprise intelligente pour soutenir les immigrés et les minorités, admet-il. "Il n'y a aucune file de citoyens nés aux États-Unis qui attendent devant notre porte pour faire la vaisselle", dit Mallios.

Malgré les différences, dans les restaurants, les gens peuvent trouver un terrain d'entente pour soutenir une industrie dans laquelle nous participons et apprécions tous, dit Nelson. « Les restaurants pour beaucoup de gens sont un chez-soi loin de chez eux ; ils constituent un endroit spécial où ils peuvent aller et se sentir soutenus, par une excellente cuisine et aussi par de grandes communautés », dit-il. Là-bas, les gens peuvent se sentir en sécurité "avoir des conversations sur les problèmes critiques de notre temps"ils'possèdent des endroits où vous pouvez venir poser les questions difficiles et avoir les conversations difficiles."

Mallios est d'accord. "Parfois, vous devez simplement dire que vous donnez un s—t et être transparent et avoir des conversations", dit-il. « Cela ne signifie pas que nous allons toujours l'apprécier ou que nous apprécions ce que tout le monde veut faire ou que nous sommes tous d'accord sur tout, mais au moins alors les gens savent que nous disons que nous nous soucions d'être le meilleur employeur possible. »

Vous pouvez en savoir plus sur les restaurants Sanctuary, ainsi que vous inscrire pour soutenir le mouvement et trouver une carte des restaurants Sanctuary dans votre région, sur ce site Web.


&lsquoSanctuary Restaurants&rsquo s'engagent à protéger les travailleurs

Au milieu des craintes croissantes qui se propagent dans l'ensemble de l'industrie de la restauration, l'inquiétude que les travailleurs des minorités puissent être détenus, expulsés ou pire, ciblés pour violence, des centaines de propriétaires et des milliers de consommateurs se lèvent pour dire qu'il y a une place à la table pour tout le monde. En fait, c'est leur devise.

Sanctuary Restaurants est un mouvement qui vise à soutenir et à maintenir des environnements inclusifs pour les travailleurs et les consommateurs de restaurants à l'échelle nationale. Lancé en janvier, il est né de l'idée de Restaurant Opportunities Centers United et Presente, deux organisations qui se sont réunies pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre effarante de l'industrie et sont reparties avec un plan pour que tout le monde se sente en sécurité et veuille rester𠅊u travail et dans les restaurants, explique le cofondateur de ROC, Saru Jayaraman.

La devise de Sanctuary Restaurants&apos𠅊 place à la table pour tout le monde𠅎st la promesse que font les employeurs, les travailleurs et les consommateurs lorsqu'ils s'inscrivent pour participer au mouvement. Les employeurs font une déclaration publique𠅊vec un signe dans leur établissement&possèdent la fenêtre—qu'ils soutiennent un espace sûr pour tout le monde, y compris les immigrants, les réfugiés, les personnes de confessions et religions différentes, les races, les capacités et l'orientation sexuelle. Ils doivent donner suite en informant les travailleurs de leurs droits et en faisant respecter cet espace sûr avec les employés et les consommateurs.

Les travailleurs qui participent s'engagent à être informés de leurs droits et de leurs options s'ils deviennent la cible de haine ou de harcèlement sur leur lieu de travail, tandis que les consommateurs promettent de fréquenter des espaces sûrs et d'être vigilants lorsqu'ils dînent. En retour, Sanctuary Restaurants fournit des ressources, telles que des webinaires et des réunions d'information, des formations et des conseils juridiques, en cas de besoin.

Au dernier décompte, le mouvement comptait plus de 285 propriétaires de restaurants, 500 travailleurs et 10 000 consommateurs inscrits pour participer, a déclaré Jayaraman.

"Cela a été si inspirant de voir la réponse, et si puissant de voir ensuite comment cette réponse appelle clairement à la fin du racisme, du sexisme et de la xénophobie dans l'industrie de la restauration et au-delà", a déclaré le directeur exécutif de Presente, Matt Nelson, "comment ça repousse les attaques de l'industrie de la restauration et comment elle a réuni des milliers de travailleurs, de convives et d'alliés à l'intérieur des restaurants et dans les rues.

Le lancement de Sanctuary Restaurants & # x2019 a précédé de semaines la "A Day Without Immigrants", une manifestation du 16 février qui a vu des dizaines de restaurants fermer pour soutenir les immigrants. Cette manifestation a riposté aux menaces de l'administration Trump de contrôler et d'expulser immédiatement les immigrants.

« L'industrie de la restauration a un véritable leadership pour montrer et créer le type de monde inclusif et équitable que nous voulons tous voir et mériter », déclare Nelson.

L'associé directeur d'Amali, James Mallios, n'était que trop heureux de se joindre au combat par le biais de Sanctuary Restaurants. Le fils d'immigrants&# x2014d'un père qui a fui le rideau de fer et d'un grand-père qui s'est enfui d'un régime militaire pour se rendre à l'Amérique&# x2014Mallios dit qu'il a grandi entouré d'immigrants et d'enfants d'immigrants. « J'ai grandi avec ce rêve américain très imprimé dans ma psyché », dit-il.

Pour Mallios, soutenir Sanctuary Restaurants est la première ligne de défense contre les politiques d'immigration qui, selon lui, n'ont pas leur place dans ce pays. Mais c'est aussi une entreprise intelligente pour soutenir les immigrés et les minorités, admet-il. "Il n'y a aucune file de citoyens nés aux États-Unis qui attendent devant notre porte pour faire la vaisselle", déclare Mallios.

Malgré les différences, dans les restaurants, les gens peuvent trouver un terrain d'entente pour soutenir une industrie dans laquelle nous participons et apprécions tous, dit Nelson. « Les restaurants sont pour de nombreuses personnes un chez-soi loin de chez eux ; ils constituent un endroit spécial où ils peuvent aller et se sentir soutenus, par une excellente cuisine et aussi par de grandes communautés », dit-il. Là-bas, les gens peuvent se sentir en sécurité "avoir des conversations sur les problèmes critiques de notre temps"ils'possèdent des endroits où vous pouvez venir poser les questions difficiles et avoir les conversations difficiles."

Mallios est d'accord. « Parfois, vous devez simplement dire que vous donnez un s—t et être transparent et avoir des conversations », dit-il. « Cela ne signifie pas que nous allons toujours l'apprécier ou que nous apprécions ce que tout le monde veut faire ou que nous sommes tous d'accord sur tout, mais au moins alors les gens savent que nous disons que nous nous soucions d'être le meilleur employeur possible. »

Vous pouvez en savoir plus sur les restaurants Sanctuary, ainsi que vous inscrire pour soutenir le mouvement et trouver une carte des restaurants Sanctuary dans votre région, sur ce site Web.


&lsquoSanctuary Restaurants&rsquo s'engagent à protéger les travailleurs

Au milieu des craintes croissantes qui se propagent dans l'ensemble de l'industrie de la restauration, l'inquiétude que les travailleurs des minorités puissent être détenus, expulsés ou pire, ciblés pour violence, des centaines de propriétaires et des milliers de consommateurs se lèvent pour dire qu'il y a une place à la table pour tout le monde. En fait, c'est leur devise.

Sanctuary Restaurants est un mouvement qui vise à soutenir et à maintenir des environnements inclusifs pour les travailleurs et les consommateurs de restaurants à l'échelle nationale. Launched in January, it&aposs the brainchild of Restaurant Opportunities Centers United and Presente, two organizations that came together to address the industry&aposs staggering labor shortage and walked away with a plan to make everyone feel safe𠅊nd want to rester—on the job and in restaurants, explains ROC cofounder Saru Jayaraman.

Sanctuary Restaurants&apos motto𠅊 place at the table for everyone—is the promise employers, workers, and consumers make when they sign up to participate in the movement. Employers make a public declaration—with a sign in their establishment&aposs window—that they support a safe space for everyone, including immigrants, refugees, people of varying faiths and religions, races, abilities, and sexual orientation. They must follow through by informing workers of their rights and enforcing that safe space with employees and consumers alike.

Workers who participate pledge to become educated about their rights and their options, should they become the target of hate or harassment at their workplace, while consumers promise to patronize safe spaces, and be watchful while dining. In return, Sanctuary Restaurants provides resources, such as informational webinars and meetings, training, and legal counsel, should it be needed.

As of last count, the movement has more than 285 restaurant owners, 500 workers, and 10,000 consumers signed on to participate, Jayaraman says.

"It has been so inspiring to see the response, and so powerful to then see how this response makes a clear call for an end to racism, sexism, and xenophobia in the restaurant industry and beyond," says Presente executive director Matt Nelson, "how it pushes back on the attacks of the restaurant industry, and how it&aposs uniting thousands of workers, diners, and allies inside restaurants and out in the streets."

Sanctuary Restaurants’ launch preceded by weeks the "A Day Without Immigrants," a Feb. 16 protest that saw dozens of restaurants shutter in support of immigrants. That protest fought back against threats by the Trump administration to vet and deport immigrants immediately.

"There&aposs real leadership coming from the restaurant industry to show and create the type of inclusive and equitable world we all want to see and deserve," says Nelson.

Amali managing partner James Mallios was only too happy to join the fight through Sanctuary Restaurants. The son of immigrants—of a father who fled the Iron Curtain and a grandfather who absconded a military regime to make it to America—Mallios says he grew up surrounded by immigrants and the children of immigrants. "I grew up with that American dream very much imprinted on my psyche," he says.

For Mallios, standing with Sanctuary Restaurants is standing with the first line of defense against immigration policies he believes have no place in this country. But it&aposs also smart business to support immigrants and minorities, he admits. "There&aposs no line of American-born citizens waiting outside our door to do dishes," Mallios says.

Despite differences, in restaurants, people can find common ground to support an industry in which we all partake and enjoy, Nelson says. "Restaurants for many people are a home away from home—they&aposre a special place they can go and feel sustained, by great food and also by great communities," he says. There, people can feel safe "to have conversations about the critical issues of our time—they&aposre places you can come and ask the tough questions and have the difficult conversations."

Mallios agrees. "Sometimes you have to just say you give a s—t and be transparent and have conversations," he says. "It doesn’t&apos mean we&aposre always going to enjoy it or it&aposs what everyone wants to do or that we&aposll all agree on everything, but at least then people know we&aposre out there saying we care to be the best employer we can be."

You can learn more about Sanctuary Restaurants, as well as sign up to support the movement and find a map of Sanctuary Restaurants in your area, on this website.


&lsquoSanctuary Restaurants&rsquo Pledge to Protect Workers

Amid growing fears rippling throughout the restaurant industry—worries that minority workers could be detained, deported, or worse, targeted for violence—hundreds of owners and thousands of consumers are standing up to say there is a place at the table for everyone. In fact, that&aposs their motto.

Sanctuary Restaurants is a movement that aims to support and sustain inclusive environments for the workers and consumers of restaurants nationwide. Launched in January, it&aposs the brainchild of Restaurant Opportunities Centers United and Presente, two organizations that came together to address the industry&aposs staggering labor shortage and walked away with a plan to make everyone feel safe𠅊nd want to rester—on the job and in restaurants, explains ROC cofounder Saru Jayaraman.

Sanctuary Restaurants&apos motto𠅊 place at the table for everyone—is the promise employers, workers, and consumers make when they sign up to participate in the movement. Employers make a public declaration—with a sign in their establishment&aposs window—that they support a safe space for everyone, including immigrants, refugees, people of varying faiths and religions, races, abilities, and sexual orientation. They must follow through by informing workers of their rights and enforcing that safe space with employees and consumers alike.

Workers who participate pledge to become educated about their rights and their options, should they become the target of hate or harassment at their workplace, while consumers promise to patronize safe spaces, and be watchful while dining. In return, Sanctuary Restaurants provides resources, such as informational webinars and meetings, training, and legal counsel, should it be needed.

As of last count, the movement has more than 285 restaurant owners, 500 workers, and 10,000 consumers signed on to participate, Jayaraman says.

"It has been so inspiring to see the response, and so powerful to then see how this response makes a clear call for an end to racism, sexism, and xenophobia in the restaurant industry and beyond," says Presente executive director Matt Nelson, "how it pushes back on the attacks of the restaurant industry, and how it&aposs uniting thousands of workers, diners, and allies inside restaurants and out in the streets."

Sanctuary Restaurants’ launch preceded by weeks the "A Day Without Immigrants," a Feb. 16 protest that saw dozens of restaurants shutter in support of immigrants. That protest fought back against threats by the Trump administration to vet and deport immigrants immediately.

"There&aposs real leadership coming from the restaurant industry to show and create the type of inclusive and equitable world we all want to see and deserve," says Nelson.

Amali managing partner James Mallios was only too happy to join the fight through Sanctuary Restaurants. The son of immigrants—of a father who fled the Iron Curtain and a grandfather who absconded a military regime to make it to America—Mallios says he grew up surrounded by immigrants and the children of immigrants. "I grew up with that American dream very much imprinted on my psyche," he says.

For Mallios, standing with Sanctuary Restaurants is standing with the first line of defense against immigration policies he believes have no place in this country. But it&aposs also smart business to support immigrants and minorities, he admits. "There&aposs no line of American-born citizens waiting outside our door to do dishes," Mallios says.

Despite differences, in restaurants, people can find common ground to support an industry in which we all partake and enjoy, Nelson says. "Restaurants for many people are a home away from home—they&aposre a special place they can go and feel sustained, by great food and also by great communities," he says. There, people can feel safe "to have conversations about the critical issues of our time—they&aposre places you can come and ask the tough questions and have the difficult conversations."

Mallios agrees. "Sometimes you have to just say you give a s—t and be transparent and have conversations," he says. "It doesn’t&apos mean we&aposre always going to enjoy it or it&aposs what everyone wants to do or that we&aposll all agree on everything, but at least then people know we&aposre out there saying we care to be the best employer we can be."

You can learn more about Sanctuary Restaurants, as well as sign up to support the movement and find a map of Sanctuary Restaurants in your area, on this website.


&lsquoSanctuary Restaurants&rsquo Pledge to Protect Workers

Amid growing fears rippling throughout the restaurant industry—worries that minority workers could be detained, deported, or worse, targeted for violence—hundreds of owners and thousands of consumers are standing up to say there is a place at the table for everyone. In fact, that&aposs their motto.

Sanctuary Restaurants is a movement that aims to support and sustain inclusive environments for the workers and consumers of restaurants nationwide. Launched in January, it&aposs the brainchild of Restaurant Opportunities Centers United and Presente, two organizations that came together to address the industry&aposs staggering labor shortage and walked away with a plan to make everyone feel safe𠅊nd want to rester—on the job and in restaurants, explains ROC cofounder Saru Jayaraman.

Sanctuary Restaurants&apos motto𠅊 place at the table for everyone—is the promise employers, workers, and consumers make when they sign up to participate in the movement. Employers make a public declaration—with a sign in their establishment&aposs window—that they support a safe space for everyone, including immigrants, refugees, people of varying faiths and religions, races, abilities, and sexual orientation. They must follow through by informing workers of their rights and enforcing that safe space with employees and consumers alike.

Workers who participate pledge to become educated about their rights and their options, should they become the target of hate or harassment at their workplace, while consumers promise to patronize safe spaces, and be watchful while dining. In return, Sanctuary Restaurants provides resources, such as informational webinars and meetings, training, and legal counsel, should it be needed.

As of last count, the movement has more than 285 restaurant owners, 500 workers, and 10,000 consumers signed on to participate, Jayaraman says.

"It has been so inspiring to see the response, and so powerful to then see how this response makes a clear call for an end to racism, sexism, and xenophobia in the restaurant industry and beyond," says Presente executive director Matt Nelson, "how it pushes back on the attacks of the restaurant industry, and how it&aposs uniting thousands of workers, diners, and allies inside restaurants and out in the streets."

Sanctuary Restaurants’ launch preceded by weeks the "A Day Without Immigrants," a Feb. 16 protest that saw dozens of restaurants shutter in support of immigrants. That protest fought back against threats by the Trump administration to vet and deport immigrants immediately.

"There&aposs real leadership coming from the restaurant industry to show and create the type of inclusive and equitable world we all want to see and deserve," says Nelson.

Amali managing partner James Mallios was only too happy to join the fight through Sanctuary Restaurants. The son of immigrants—of a father who fled the Iron Curtain and a grandfather who absconded a military regime to make it to America—Mallios says he grew up surrounded by immigrants and the children of immigrants. "I grew up with that American dream very much imprinted on my psyche," he says.

For Mallios, standing with Sanctuary Restaurants is standing with the first line of defense against immigration policies he believes have no place in this country. But it&aposs also smart business to support immigrants and minorities, he admits. "There&aposs no line of American-born citizens waiting outside our door to do dishes," Mallios says.

Despite differences, in restaurants, people can find common ground to support an industry in which we all partake and enjoy, Nelson says. "Restaurants for many people are a home away from home—they&aposre a special place they can go and feel sustained, by great food and also by great communities," he says. There, people can feel safe "to have conversations about the critical issues of our time—they&aposre places you can come and ask the tough questions and have the difficult conversations."

Mallios agrees. "Sometimes you have to just say you give a s—t and be transparent and have conversations," he says. "It doesn’t&apos mean we&aposre always going to enjoy it or it&aposs what everyone wants to do or that we&aposll all agree on everything, but at least then people know we&aposre out there saying we care to be the best employer we can be."

You can learn more about Sanctuary Restaurants, as well as sign up to support the movement and find a map of Sanctuary Restaurants in your area, on this website.


&lsquoSanctuary Restaurants&rsquo Pledge to Protect Workers

Amid growing fears rippling throughout the restaurant industry—worries that minority workers could be detained, deported, or worse, targeted for violence—hundreds of owners and thousands of consumers are standing up to say there is a place at the table for everyone. In fact, that&aposs their motto.

Sanctuary Restaurants is a movement that aims to support and sustain inclusive environments for the workers and consumers of restaurants nationwide. Launched in January, it&aposs the brainchild of Restaurant Opportunities Centers United and Presente, two organizations that came together to address the industry&aposs staggering labor shortage and walked away with a plan to make everyone feel safe𠅊nd want to rester—on the job and in restaurants, explains ROC cofounder Saru Jayaraman.

Sanctuary Restaurants&apos motto𠅊 place at the table for everyone—is the promise employers, workers, and consumers make when they sign up to participate in the movement. Employers make a public declaration—with a sign in their establishment&aposs window—that they support a safe space for everyone, including immigrants, refugees, people of varying faiths and religions, races, abilities, and sexual orientation. They must follow through by informing workers of their rights and enforcing that safe space with employees and consumers alike.

Workers who participate pledge to become educated about their rights and their options, should they become the target of hate or harassment at their workplace, while consumers promise to patronize safe spaces, and be watchful while dining. In return, Sanctuary Restaurants provides resources, such as informational webinars and meetings, training, and legal counsel, should it be needed.

As of last count, the movement has more than 285 restaurant owners, 500 workers, and 10,000 consumers signed on to participate, Jayaraman says.

"It has been so inspiring to see the response, and so powerful to then see how this response makes a clear call for an end to racism, sexism, and xenophobia in the restaurant industry and beyond," says Presente executive director Matt Nelson, "how it pushes back on the attacks of the restaurant industry, and how it&aposs uniting thousands of workers, diners, and allies inside restaurants and out in the streets."

Sanctuary Restaurants’ launch preceded by weeks the "A Day Without Immigrants," a Feb. 16 protest that saw dozens of restaurants shutter in support of immigrants. That protest fought back against threats by the Trump administration to vet and deport immigrants immediately.

"There&aposs real leadership coming from the restaurant industry to show and create the type of inclusive and equitable world we all want to see and deserve," says Nelson.

Amali managing partner James Mallios was only too happy to join the fight through Sanctuary Restaurants. The son of immigrants—of a father who fled the Iron Curtain and a grandfather who absconded a military regime to make it to America—Mallios says he grew up surrounded by immigrants and the children of immigrants. "I grew up with that American dream very much imprinted on my psyche," he says.

For Mallios, standing with Sanctuary Restaurants is standing with the first line of defense against immigration policies he believes have no place in this country. But it&aposs also smart business to support immigrants and minorities, he admits. "There&aposs no line of American-born citizens waiting outside our door to do dishes," Mallios says.

Despite differences, in restaurants, people can find common ground to support an industry in which we all partake and enjoy, Nelson says. "Restaurants for many people are a home away from home—they&aposre a special place they can go and feel sustained, by great food and also by great communities," he says. There, people can feel safe "to have conversations about the critical issues of our time—they&aposre places you can come and ask the tough questions and have the difficult conversations."

Mallios agrees. "Sometimes you have to just say you give a s—t and be transparent and have conversations," he says. "It doesn’t&apos mean we&aposre always going to enjoy it or it&aposs what everyone wants to do or that we&aposll all agree on everything, but at least then people know we&aposre out there saying we care to be the best employer we can be."

You can learn more about Sanctuary Restaurants, as well as sign up to support the movement and find a map of Sanctuary Restaurants in your area, on this website.